Le CAC…en actions

Dans cet article, nous allons nous intéresser tout particulièrement à un aspect fondateur et important du CAC : le service. Tout chrétien doit avoir à cœur de servir l’église et son prochain avec ce que Dieu lui donne et là où Il le place.

La nécessité du service

Le service est une condition nécessaire…mais non suffisante à la foi (amis matheux…bonjour !). En d’autres termes, les services que nous rendons sont conséquents à notre foi et témoignent de celle-ci. (Jacques 2:26) En tant que membres du CAC (et chrétiens par extension), nous voulons mettre à profit nos talents pour la gloire de Dieu.

Le CAC a d’incroyables talents

La parabole des talents (Matthieu 25:14-30) peut nous apporter une perspective complémentaire sur le service. Nous avons tous des talents (si si, même moi j’en ai) et il faut en être reconnaissant à Dieu pour cette grâce. Pour cela, il est important de s’en remettre (prières, méditations, services multiples) à Dieu pour qu’Il nous guide dans la révélation de ces talents et par la suite leur utilisation pour l’avancée de Son royaume.

Une fois ces talents révélés et décelés, Dieu nous appelle à travers cette parabole à capitaliser sur ceux-ci : travaillons fidèlement à utiliser et affiner ces dons pour Sa gloire.

Business, foi : une position bâtarde ?

La singularité du CAC réside dans sa dualité apparente : la volonté de faire coexister deux aspects de prime abord antinomiques : le monde des affaires et le milieu chrétien. En réalité, nous avons l’intime conviction qu’il est possible de mettre nos connaissances dans le monde des affaires au service du milieu chrétien; mais en plus de cela, nous voulons passer de la pensée à l’acte.

Dans l’extrait qui suit, Sasha Dichter est un investisseur en capital-risque, finançant des start-ups dans un secteur bien particulier : l’économie solidaire. Il décrit son positionnement à mi-chemin entre le business et la philanthropie comme décrié par les marchés et ses compères. Pourtant, il nous montre par sa propre expérience qu’il a réussi à créer un modèle qui fonctionne mais de surcroît il a réussi à créer un écosystème d’entreprises et d’investisseurs qui permet in fine d’améliorer les conditions de vie de millions de personnes vivant dans le tiers monde.

 

De même, notre positionnement entre le monde des affaires et le milieu chrétien est particulier mais nous avons foi également que nous pouvons servir les églises et les associations chrétiennes avec ce que Dieu, dans sa souveraineté, nous a confié.

Si vous voulez nous rejoindre dans notre aventure, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *